> casnav
Les élèves allophones
CasnavLes élèves allophones > La scolarité dans le secondaire

La scolarité dans le secondaire

Une circulaire dans le Loiret

Une circulaire du Directeur académique des services de l'éducation nationale dans le Loiret sur les modalités d'accueil et de scolarisation des élèves allophones dans le second degré est parue le 18 novembre 2015.

  • Elle rappelle les procédures d'accueil, de d'évaluation des compétences scolaires initiales et d'affectation des EANA âgés de douze à moins de seize ans et des EANA âgés de seize à moins de dix-huit ans.
  • Elle demande aux établissements de désigner un professeur « référent » dans chaque collège, pour assurer le suivi et le soutien scolaire des ex-EANA, venant des écoles élémentaires et entrant en sixième, ainsi que des nouveaux arrivants sortant d'UPE2A et intégrant leur collège de secteur.
  • Elle précise que les EANA peuvent bénéficier, dans le cadre des procédures d’orientation, de la commission publics particuliers pour accroître leurs chances d’intégrer le CAP de leur choix au moyen d'une bonification de points.

Consulter la circulaire

Consulter la fiche d'accueil au CIO

Consulter la fiche de vœux en cas d'orientation vers une formation professionnelle ou technologique

Consulter l'accusé de réception en cas d'orientation vers un dispositif spécifique (EANA âgés de 16 ans ou plus)

Consulter le formulaire de désignation d'un professeur « référent »

Consulter la fiche de suivi des EANA sortant d'UPE2A scolarisés en classes ordinaires à plein temps au collège

Consulter la fiche de compétences des EANA prise en compte dans la commission publics particuliers (orientation après la 3ème)

Consulter la liste des UPE2A en 2015-2016 dans le Loiret

Les modalités de scolarisation des EANA diffèrent selon leur âge et selon les départements.

Élèves de moins de seize ans

Il existe d’une façon schématique deux grandes sortes de dispositifs.

  • La scolarisation des EANA dans une unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) - le nouveau nom des classes d'accueil - ou dans une UPE2A destinée aux élèves non ou peu scolarisés antérieurement (UPE2A-NSA). Les élèves accueillis en UPE2A sont, parallèlement et obligatoirement, scolarisés une partie de la semaine dans une classe ordinaire : en 6ème, en 5ème, en 4ème ou en 3ème. Cette solution est mise en œuvre dans les départements suivants : le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre-et-Loire Le Loir-et-Cher et le Loiret.
  • La prise en charge des EANA dans un dispositif particulier alliant stages intensifs, cours de soutien et scolarisation en classes ordinaires : cette solution est mise en œuvre dans l’Indre.

 

Élèves de seize à moins de dix-huit ans révolus en âge d’aller au lycée

Il existe cinq grandes possibilités d'orientation en faveur des EANA âgés de 16 ans ou plus. Ils peuvent être orientés à l'issue des évaluations de leurs compétences scolaires initiales, et sous réserve de places disponibles dans les établissements, dans la mesure où la scolarité n'est plus obligatoire…

  • Soit en lycée d'enseignement général et technologique (LEGT) s'ils ont un niveau scolaire suffisant. Il existe quelques unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) en LEGT dans l'académie d'Orléans-Tours : au lycée Benjamin Franklin et au lycée Jean Zay à Orléans, ainsi qu'au lycée Paul Louis Courier à Tours.
  • Soit en lycée professionnel (LP) avec soutien en français, pour préparer un CAP ou un bac professionnel, si les EANA sont francophones et s’ils peuvent intégrer les enseignements, ou encore en UPE2A. Il existe quelques UPE2A dans les lycées professionnels de l'académie : au lycée du Maréchal Leclerc à Saint-Jean-de-la-Ruelle dans le Loiret et au lycée Henri Becquerel à Tours en Indre-et-Loire.
  • Soit en ARTP-FLE (atelier de remobilisation à plein temps à dominante français langue étrangère) : cette solution est proposée aux EANA totalement non francophones, qui savent lire et écrire, étaient scolarisés dans leur pays d’origine et peuvent s’orienter à l’issue de cette formation d’une durée d’un an, soit vers un LEGT, soit vers un LP.
  • Soit en ARTP (atelier de remobilisation à plein temps) : cette solution est proposée aux EANA francophones, qui savent lire et écrire, mais qui ont besoin d’effectuer une remise à niveau scolaire et de préparer un projet d’orientation professionnelle ; la formation comprend des périodes de stage en entreprises.


Page actualisée le 3 mars 2016.

MEN
accédez à  votre espace